{ Hesitation Marks } Nine Inch Nails

Nine Inch Nails - Hesitation marks
Nine Inch Nails - Hesitation marks
"The Mark Has Been Made".

On peut lire beaucoup de critiques saignantes et juteuses ici et là concernant le dernier nouveau-né de Nine Inch Nails. C'est à croire que les éloges sont inexistantes et pourtant, elles sont belles et bien présentes. Mais la voix du plus mécontent se fait souvent plus forte. Quoiqu'il en soit, j'ai toujours pensé qu'une œuvre réussie était une œuvre divisant son public en deux, et il se trouve que c'est bien le cas. Hesitation Marks dispose, certes, d'une poignée de sonorités issues des expériences récentes de Trent Reznor et Atticus Ross, voire même de l'ensemble de la discographie du frontman. Si l'on retrouve ses marques rapidement, nous sommes toutefois loin d'être face à un clone de With Teeth, des instrumentales de Ghosts, de la bande originale du film The Social Network ou encore des productions de son side-project "familial" How to Destroy Angels.

Quelque chose marque dans ce disque, le distinguant des précédents. La structure des chansons est davantage évolutive que chaotique. La voix reste souvent en retenue au moment où l'on pense que tout va éclater. Un accord de guitare ou une bourrasque de synthétiseur vient se placer sans vraiment être sûr qu'on l'attende. La musique est organique et prend donc des directions parfois inattendues. Cependant, lors de votre épopée acoustique, vous n'entendrez pas Trent déchirer le diaphragme de son microphone sous un hurlement de guitares à la Broken. Vous ne l'entendrez pas non plus agoniser comme sur l'ultra émotionnelle The Great Below. Et vous ne percevrez pas non plus l'artiste être en quête de son identité. Ce chapitre est définitivement tourné, aussi mal que cela puisse faire aux fans de l'ère 1989-95, car le frontman s'est trouvé. Trent Reznor, après des années d'errance, semble s'être équilibré, stabilisé, bénéficiant désormais d'une conscience plus tranquille, et on le ressent jusqu'au plus petit fourmillement sonore.

Hesitation Marks est un album maîtrisé, mais pas aussi rigide et discipliné que Year Zero. La sensibilité est là, palpable, sur des titres comme Find My Way ou Various Methods of Escape. On perçoit des mots et des formulations qui touchent immédiatement, grâce à une certaine simplicité d'écriture non dénuée de justesse. L'indignation reste présente, notamment sur Copy of a, mais n'expectez pas des morceaux dans la veine de Wish ou de Gave Up. En somme, tous les éléments et toutes les émotions véhiculées ayant bâtit l'identité de NIN et son succès sont là. Ils n'ont tout simplement plus la même forme.

Hesitation Marks est un disque surprenant sur plus d'un plan et il faudra très certainement de nombreuses écoutes et relectures des paroles pour en apprécier - ou non - la véritable valeur. Tantôt fouillé, tantôt dépouillé et pourtant assez spontané, on retrouve ses marques via des éléments saisissants et, pourtant, on se surprend plus d'une fois à penser : "je n'ai jamais entendu ça avant".

À ÉCOUTER :
- Copy of A
- All Time Low
- I Would for You

Sortie : 30/08/2013
Label : The Null Corporation

NOTE : 8/10