METAMORPHOSIS

Cette série de neuf photographies est la traduction d’un futur dystopique à propos de la relation Homme-Machine, où la frontière entre les deux est floue, estompée. Le traitement des images est inspiré par le film Begotten d’Elias Merhige, ainsi que de Tetsuo de Shinya Tsukamoto. Passionné par le genre Cyberpunk et Post-Apocalyptique, travailler Metamorphosis m’a fait comprendre et assimiler différentes façons d’appréhender la mise en scène photographique. Chaque cliché est placé à un ordre précis et réfléchit, afin d’assurer la démonstration de la métamorphose progressive du sujet.
L’utilisation de Photoshop pour la retouche aurait été vaine sans les expérimentations antérieures à la prise des photos. Peintures, encres, colle, nourriture et surtout collecte d’objets, de ferraille et multiples accessoires en rues ont permis d’aboutir à ce résultat.