Café Society - Woody Allen

{ Café Society } Woody Allen

Le dernier rejeton de Woody Allen est loin d'être une simple histoire romantique chronologiquement située dans les années 30. Le titre se révèle très pertinent une fois le visionnage passé: Café Society semble être une représentation quelque peu critique, sans véritable morale mais invitant le spectateur au questionnement, de notre époque moderne. Une société Occidentale dopée à la caféine, taillée par les aiguilles de nos montres et de nos horloges. Les personnes, personnalités et les esprits se meuvent, changent, évoluent en deux temps, trois mouvements. [...]

Into the Forest - Patricia Rozema

{ Into the Forest } Patricia Rozema

Beaucoup d'entre-nous se sont laissés croire que le long-métrage de Patricia Rozema serait une épopée de survie post-apocalyptique en milieu boisé. N'en déplaise à certains, rien ne l'affirme, pas même le synopsis. Le titre du film peut éventuellement être trompeur, et c'est probablement l'une des raisons pour lesquelles le public s'est retrouvé de marbre face à Into the Forest jusqu'ici. [...]

If I Stay - R.J. Cutler

{ If I Stay } R.J. Cutler

Ne voyez en ce titre aucun sous-entendu érotico-pornographique. Lorsque j'écris "film d'adulte", je souligne l'événement tragique mais tout aussi inévitable sur lequel If I Stay repose: la perte de ses propres parents. Ici, il n'est pas question de mort naturelle et de vieillesse, il s'agit d'un malheureux accident de voiture mettant toute la famille à l'amende. Quatre personnes de différents âges vont donc se retrouver sur le billard, et leur va état fluctuer tout le long de la pellicule. [...]

Moon - Duncan Jones

{ Moon } Duncan Jones

Le synopsis de Moon, réalisé par le fils de David Bowie a.k.a Duncan Jones, est plutôt tentant sur le papier. On met alors le long-métrage en route et, surprise, on nous présente l'intérieur d'un vaisseau, ou plutôt ce qui semble être une station spatiale installée sur la Lune, qui n'est pas sans rappeler certaines références du genre spatial tel que Alien. Ce n'est d'ailleurs pas l'unique clin d'œil au bébé de Ridley Scott, mais vous ferez mieux le constat vous-même. [...]

Drive - Nicolas Winding Refn

{ Drive } Nicolas Winding Refn

Drive a quelque chose de sexy et de phallique qui descend de Mad Max ou de Crash!. Drive se déshabille, minute après minute, pour exposer tous les atouts qu'il transpire, tant au niveau de la réalisation, du rythme, des dialogues, du scénario et même de la bande son. Dès le générique, vêtu d'une typographie manuscrite rose bonbon "vintage" et souligné d'une musique électronique de Kavinsky désormais très connue, le long-métrage nous habite.[...]

Coma - Ridley Scott & Tony Scott

{ Coma } Ridley Scott & Tony Scott

Coma fait partie de ces créations au concept intéressant sur le papier et qui perdent complètement leurs moyens une fois arrivées à l'écran. Le scénario paraît être d'une banalité sans nom lors de la première partie. Tout est très fouillis, des personnages aux problèmes qu'ils soulèvent dans le complexe hospitalier, à la caméra qui élague le cadre de long en large. Il est difficile de poser ses repères, tant au niveau des yeux que du cerveau car l'histoire demeure un tantinet tarabiscotée. [...]

My So-Called Life - Winnie Holzman

{ My So-Called Life } Winnie Holzman

My So-Called Life n'est pas une série de "teenagers" comme les autres. On pourrait d'ailleurs la qualifier de précurseur quant à certains thèmes abordés et la façon dont ils sont traités. Winnie Holzman admet par ailleurs ne pas voir son œuvre comme une série pour ado, bien que nombre de ses personnages le soient. En effet, on y trouve une maturité et un regard loin des teen-drama à la Skins ou Awkward issues des années 2000 / 2010. Conséquence, il est facile de se retrouver dans la peau des protagonistes. [...]