Kraftwerk - La dystopie électro-industrielle

{ Kraftwerk } La dystopie (électro-)industrielle

Octobre 1975. Kraftwerk balance une bombe - sans vouloir faire de vilain jeu de mot - intitulée Radio-Aktivität dans l'industrie musicale. Avant-gardiste, politisé, précurseur de grands mouvements musicaux tels que la synthpop (Ätherwellen), l'électro ou l'indus, le disque ne se révèle pas moins fin et malicieux, teinté d'un humour bien spécifique au groupe. Simple exemple pourtant très parleur, “Ohm Sweet Ohm”, petite balade électronique faussement naïve. [...]