{ The Sparke 2: EVO } PC

The Sparkle 2: EVO - PC
The Sparkle 2: EVO - PC
You are what you eat.

The Sparkle 2: EVO est, disons-le immédiatement, une expérience vidéo-ludique saisissante sur bien des points. Plongé dans un microcosme coloré, acidulé et chatoyant, le joueur contrôle un petit bout de vie microscopique qu'il doit faire grandir en se nourrissant de divers aliments. Il en existe trois catégories :
- les nutriments rouges, qui feront évoluer votre être vivant en un parasite carnivore.
- les nutriments verts, eux, feront évoluer votre micro-organisme en un être herbivore et pacifique.
- les nutriments bleus, enfin, permettent d'obtenir une créature omnivore.

Le code coloré est simple et évident, et chaque type de régime alimentaire donne droit à des spécifications pour votre créature : boost de vitesse, agilité accrue, évolution de la forme, des couleurs, etc. Il est par ailleurs tout à fait possible de suivre un régime majoritairement carnivore tout en happant des nutriments d'autres sortes afin de développer, dans une certaine mesure, des aptitudes liées habituellement aux autres types de festins.

Mais vous n'êtes pas seul dans le monde organique de The Sparkle 2: EVO ! À travers la dizaine de niveaux à la taille et à la profondeur différente, vous croiserez de petites bestioles bien faciles à gober, tandis que d'autres feront facilement cinq fois votre taille. Chaque créature étrangère peut être éliminée d'une façon particulière.

Le jeu est véritablement reposant et accrocheur. Visiter les profondeurs tantôt éclatantes, tantôt inquiétantes à son rythme accompagné d'une OST de très bonne facture est très immersif, paisible, et on en profite encore davantage avec un casque vissé aux oreilles. Cependant, en dehors d'explorer et de manger, le compte des activités demeure faiblard. Les développeurs ont donc eu l'idée d'incorporer deux boss - souffrant de bugs soit dit en passant - ainsi qu'un mode compétition. Dans ce dernier, vous devez avaler le plus de nutriments et ou d'organismes possibles avant le rival, façonné à votre image. L'intérêt de ce mode me paraît léger puisqu'il n'y a ni score ni classement et, surtout, cela va à l'encontre des qualités émanant du mode initial.

Autre fait agaçant, vous devez amasser un nombre précis de denrées afin de compléter chaque level. Cela ne serait pas dérangeant si les développeurs en avaient prévus plus qu'il n'en faut. Cela aurait permis d'éviter au joueur de tourner vingt minutes en rond à la poursuite du dernier aliment à l'aide d'un radar guère éloquent. Cette faute entraîne la cassure de l'essence même du titre, à savoir le voyage, la curiosité, l'apaisement, la fascination.

Le soft se termine rapidement, ce qui en soit n'est pas dérangeant puisqu'il n'en faut pas plus afin de garder cet aspect jouissif qu'est l'évolution de notre propre petit être. Ultime regret, on aurait espéré que chaque bectance absorbée influe sur la forme, les couleurs, la constitution générale de notre parasite, mais il n'en est rien. Les stades d'évolutions sont, eux, plutôt nombreux, mais il n'y a que trois finalités possibles.

The Sparkle 2: EVO est proposé à un prix dérisoire lors des périodes de promotions sur les plateformes de téléchargement dématérialisé et, malgré ses défauts qui font tache, il serait dommage de passer à côté de cette expérience vidéo-ludique singulière. Si vous êtes à la recherche d'un petit jeu au concept frais et surprenant, le titre de Forever Entertainement est fait pour vous.

LES + :
- La direction artistique superbe en tous points.
- L'évolution !
- Un voyage relaxant, envoûtant et dépaysant.

LES - :
- Les limites de l'évolution.
- Les boss souffrent de bugs.
- Passer vingt minutes à chercher le dernier nutriment du niveau...

NOTE : 6/10